Retour Après une Cure d’Ecrans

Re !

Mon dernier article publié ici remonte au 27 janvier. On est le 10 mai… Qu’ai-je fais pendant tout ce temps ?

Des tas de choses… de la couture (oui oui madame) de la cuisine, des balades… et surtout une « cure d’écrans« . Quésaco ? C’est tout simple : pendant trois mois, je ne me suis presque pas approchée d’un ordinateur, d’une tablette, d’un smartphone ou d’une télévision.

Dans une société ou l’on est tous accro à ces terminaux ultra-connectés, je voulais voir si j’étais capable de « décrocher », de m’occuper autrement. Evidemment, j’ai continué à appeler ma mère une fois par semaine avec mon téléphone, et à passer 5 min par jour sur les sites d’infos (et facebook…. oui roooh ça va hein) histoire de ne pas me couper du monde non plus. Mais pas plus. D’ailleurs, j’ai coupé le partage des données sur mon téléphone, qui ne reçoit donc plus internet et ce n’est pas plus mal !

Le drame, c’est que du coup j’ai eu l’impression de me couper effectivement des autres. Ou comment découvrir qu’en 2015, il devient très difficile de garder le contact avec une famille ou des amis éloignés sans Facebook/instagram/gmail, de rester informé de ce qui se passe dans le monde sans les sites d’informations et les chaînes de télévision… Plusieurs groupes que j’adore ont sorti des albums ou sont passés près de chez moi en concert et je n’ai même pas été au courant… Essayer d’apprendre à tricoter un nouveau point sans aller voir des dizaines de vidéos-tuto sur youtube s’est avéré ardu, idem pour la couture ou la cuisine.

Alors certes, du coup j’ai eu plus de temps pour moi, particulièrement les week ends. Internet surtout est chronophage : ne plus y passer qu’en coup de vent m’a permis de faire plein d’autres choses de mes journées : en un samedi je trouvais le temps de faire tout mon ménage à fond, les courses, préparer les deux repas du midi et du soir + du pain ou un/des gâteaux pour le goûter, tricoter ou coudre un peu, lire une centaine de pages d’un bouquin (j’ai dévoré une dizaine de livres en trois mois, ça ne m’était pas arrivé depuis longtemps) prendre deux ou trois heures pour aller se balader avec Chéri ou juste flâner en ville…. Et ce, sans me lever aux aurores et sans me speeder, loin de là ! Si j’avais allumé l’ordinateur ces jours-là, je n’aurais même pas pu faire la moitié de toutes ces activités.

La vie est-elle plus riche avec ou sans écrans ? Je ne pourrais pas répondre de manière tranchée. Evidemment, Internet, la télévision et les smarphones sont des inventions formidables grâce auxquelles on peut rester connecter à ceux qu’on aime et à ses amis de façon quasi permanente et instantanée (merci Skype !) d’apprendre plein de choses gratuitement sans bouger de son salon, etc. Mais dans un autre sens, on devient vite accro sans s’en rendre compte et à force de rester rivé à ses écrans, on en oublie un peu l’essentiel. Le matin dans le bus, j’étais scotchée à l’écran de mon téléphone, musique dans les oreilles; m’en détacher m’a fait découvrir que de très jolies fleurs poussaient le long de la route et que dans la lumière du matin, le chemin est vraiment magique… Je ne m’en étais jamais rendue compte. Combien d’autres jolies choses simples ne voyons-nous plus ?

Cette expérience m’a bien fait cogiter et si désormais je reviens à pas feutrés ici, je jure que je n’y passerai plus trois heures par jour. Parce qu’il y a plein de choses aussi à voir et à vivre en dehors d’internet, d’ailleurs chez nous maintenant à 22h le wifi est coupé et les soirées se passent plutôt autour d’un bon repas à se raconter nos journées… et les livres, les magazines, les activités « manuelles » ont repris leur place.

Vous aussi faîtes-vous du bien : Faîtes une cure d’écrans. 

Publicités

Une réflexion sur “Retour Après une Cure d’Ecrans

  1. Je suis bien d’accord sur l’addiction que peuvent causer ces multiples écrans et les applications associées. Mais, c’est comme tout dans la vie il faut en user avec parcimonie 😉 En dehors de mon travail actuel où j’utilise le pc, c’est vrai que je passe beaucoup de temps sur un écran (télé pour mes jeux vidéos, téléphone pour sms + Twitter et comm avec l’Asie…). Mais je pense ne pas avoir atteint le stade de l’addiction à ceux-là 😉 Depuis que j’suis rentrée en France, donc partons depuis Janvier, j’ai pas regardé plus de 3 ou 4 fois la télé, et je m’en porte pas plus mal. Je suis capable de me détacher de tout ça, d’autant plus que je suis plutôt accro au changement d’activité 😀 Rester à rien faire ou toujours la même chose m’ennuie beaucoup ! Ecran ou pas 😉

    J'aime

Donnez votre avis sur ce Post !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s