Panais Rôtis au Four

S’il y a un légume d’hiver que j’aime d’amour (après les courges évidemment) c’est le panais. Cousin de la carotte, il a un parfum de noisette et se transforme à l’infini et sans qu’on s’en lasse jamais en soupes, purées, gratins, « frites »… Mais c’est encore juste rôti avec un peu d’épices que je le préfère.

_MG_8259

pour un petit plat à gratin, il faut :

  • 1 kg de panais épluchés et coupés en deux dans la longueur
  • 2 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 55g de sucre Rapadura (ou sucre de canne complet)
  • une grosse pincée de muscade
  • 1 cuillère à café de persil haché

Préchauffer le four à 220°C. Placer les moitiés de panais dans un plat à gratin, saupoudrer de sucre, muscade et arroser d’huile d’olive. Enfourner 1h jusqu’à ce que les panais soient dorés. Servir parsemé de persil hâché.

Publicités

Café et Thé Gourmand # 6 : Le Pumpkin Spice Latte de Starbucks… Fait Maison !

Même si je ne bois jamais de café « pur » je nourris malgré tout un très grand amour à Starbucks. J’adore leurs boissons, leurs pâtisseries, l’ambiance de leurs coffee Shops (celui de la rue de la République à Marseille et sa déco d’inspiration Haussmanienne / industrielle est clairement mon préféré).

Une de leurs boissons saisonnières que j’attend toujours chaque année avec empressement, c’est le Pumpkin Spice Latte. Un café au lait aromatisé à la courge, avec beaucoup de cannelle et de la crème chantilly. Avec ce truc, tu as INTERDICTION de détester l’hiver.

Mais bon, c’est pas donné, et surtout désormais pour boire cette merveille je dois descendre à Marseille alors que j’habite à Aix… Dur. J’ai donc bidouillé une recette pour pouvoir consommer un Pumpkin Spice Latte gustativement proche de l’original pour beaucoup moins cher sans bouger de chez moi. Et après quelques tâtonnements, mission réussie !

IMG_8236

pour un grand mug collector (fan, on vous dit) il faut :

  • 250 ml de lait
  • 2 cuillères à soupe de crème froide pour la chantilly
  • l’équivalent d’une cuillère à soupe de courge cuite et réduite en purée
  • une grosse pincée de cannelle
  • 2 clous de girofle
  • une cuillère à café de sucre Rapadura
  • une petite tasse d’espresso bien fort
  • des toppings pour la déco : miel, caramel, sirpo d’érable, cannelle, chocolat….

Dans une casserole, on réchauffe à feu doux le lait et la courge en battant bien pour dissoudre la purée. On ajoute petit à petit le sucre.

Quand le mélange est bien chaud, on ajoute la canelle et les clous de girofle et on laisse « infuser » les épices un moment. Puis, quand le goût est satisfaisant (assez parfumé quoi) on retire les clous de girofle et on verse le café chaud. On mélange et on verse dans le mug de service.

On monte la crème bien froide en chantilly (je ne sucre pas la mienne, mais vous pouvez ajouter du sucre glace avant de la battre). Enfin, on nappe le café de chantilly et on peut rajouter des toppings (sirop d’érable et cannelle pour moi).

Et Voilà ! Enjoy ! 

Ma Version du Boeuf Stroganoff

Le « Boeuf Stroganoff » est une recette russe archi-connue dont il existe une pléthore de variantes. (pour connaître ses origines et son histoire, je vous redirige d’ailleurs sur l’excellent article que Wikipedia lui a consacré.)

Personnellement, j’aime nous cuisiner la version « paprika » qui me rappelle délicieusement mon séjour à Budapest, il y a déjà plusieurs années… même si la Hongrie n’est pourtant pas restée dans mes souvenirs comme un « must » en terme de gastronomie (le Goulash, ça va cinq minutes hein…)

Breeef, voici ma version express, pleine de goûts et de couleurs, et inratable, pour mettre un peu de Poutine d’âme slave dans votre assiette !

_MG_8269

Ingrédients :

  • 2 cuillères à soupe bombées de Paprika (si possible « fort » et de qualité)
  • 1 cuillère à soupe bombée de farine
  • 450g de boeuf coupé en cubes (tande de tranche par exemple)
  • 300g de riz long grain
  • 25g de beurre
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 1 gros oignon émincé
  • 250g de champignons de Paris
  • 30 cl de crème fraîche épaisse (conseil : essayez la crème de Jersiaise : c’est de la bombe !)
  • persil pour décorer
  • sel, poivre

Dans un saladier, mélanger le paprika et la farine, et « rouler » les cubes de viande dans cette panure. Le boeuf doit être bien recouvert.

Faire cuire le riz jusqu’à ce qu’il soit cuit mais encore ferme. Réserver au chaud.

Pendant ce temps, faire fondre le beurre et un peu d’huile dans une grande poêle, y faire revenir l’oignon et les champignons jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Retirer de la poêle et réserver au chaud.

Verser le reste d’huile dans la poêle et y mettre les cubes de boeuf, faire revenir à feu vif jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés et baisser le feu. Ajouter l’oignon et les champignons cuits, puis la crème fraîche. Laisser cuire à petits frémissements 1 à 2 minutes. Saler et poivrer en fin de cuisson.

Servir avec du riz et un peu de persil.

Bon appétit !