Ma Cure d’Automne : le Jus D’Argousier

J’ai toujours eu dans l’idée qu’il fallait prendre une « cure » de vitamines en automne afin de se fortifier pour l’hiver : c’est en tout cas sous ce prétexte que ma mère réussissait à nous faire gober une pastille à l’orange tous les matins avant de partir à l’école, sitôt les premières feuilles tombées.

En grandissant, puis en quittant le cocon familial, j’ai continué à perpétrer la « tradition » avec moult verres de jus d’orange et autres comprimés à l’acérola, mais une question a fini par se faire jour : le jus d’orange a une teneur plutôt limitée en vitamine C (on l’ignore encore trop souvent) et les pastilles ou comprimés achetés en pharmacie, faits on ne sait comment, coûtent une blinde (et sont vite en rupture de stock). Comment faire dans ce cas pour continuer à prendre sa petite dose de vitamines de façon naturelle et efficace ?

C’est il y a quelques semaines, en nous baladant sur les stands d’un marché médiéval (cherchez l’erreur) où il faisait chaud et où nous voulions nous rafraîchir que nous avons découvert le Graal. Parmi les cocas et autres bières, le tavernier proposait un « jus d’argousier« . Je suis curieuse, je veux goûter. Le gars m’explique : « c’est pas sucré du tout, vous allez voir, c’est pas une boisson commerciale. On peut même dire que c’est pas bon, ça ne fait du bien qu’à l’intérieur ». Ah. Il en faut plus pour me décourager.

Effectivement, l’argousier n’est pas sucré; imaginez un petit fruit sauvage un peu aigre, qu’on aurait broyé en purée, puis en jus, et qu’on viendrait diluer avec de l’eau. Cela dit, ça reste tout à fait consommable.

IMG_8062

Forts de cette expérience, Chéri et moi nous sommes renseignés sur le jus d’argousier : c’est un petit arbuste sauvage qui pousse à l’état endémique sur les montagnes des Alpes de Haute Provence, et qui est cueilli à la main puis broyé en jus que l’on doit conserver en bouteilles opaques au frais. Il se vend assez cher (quelques chose comme 25 ou 30 euros le litre…) dans la plupart des magasins bios, sous la marque Gayral (mais je pense qu’il doit y avoir aussi des fournisseurs artisanaux, sous peu que l’on se déplace jusqu’à Gap…)

L’intérêt de l’argousier : on en prélève une cuillère à soupe que l’on dilue dans un verre d’eau… Cette mixture apporte l’équivalent en vitamine C de plus de 30 verres de jus d’orange !! Autant dire que c’est LE produit anti-fatigue hivernal, et que les défenses immunitaires sont boostées au max avec un tel produit.

J’en prend donc un verre par jour le matin au petit dej, sur une cure qui je pense va s’étaler sur au moins deux mois (malgré la petite taille de la bouteille, le fait de n’en prélever qu’une cuillère à soupe par jour la fait descendre doucement). Et je dois dire que je me sens effectivement moins fatiguée que d’habitude, malgré le changement de saison. Certes, je suis en pleine sinusite mais elle couvait depuis longtemps et l’argousier n’a fait que la faire « éclore », Chéri qui suit la même cure que moi n’a pas été malade une seule fois, pas même un petit mal de gorge ou de tête comme ça lui arrive parfois.

Cure validée donc !

Plus d’infos : Argousier

Publicités

Donnez votre avis sur ce Post !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s