Miellée d’été : De la ruche au pot, ou comment on récolte le miel aujourd’hui

Depuis quelques années déjà, beau-papa a une grande passion : l’apiculture. Si jusque là il s’était contenté d’accumuler les livres sur le sujet, il a sauté le pas il y a deux ans en installant des ruches dans son jardin. 

Cet été, nous avons donc procédé à la première miellée de ses deux ruches les plus anciennes (les trois autres étant plus récentes, il faut laisser aux abeilles le temps de se constituer un « stock » de miel pour elles avant qu’elles n’en fassent un pour nous dans des cadres spéciaux, appelés « hausses »)

Comment procéder ? Il faut tout d’abord préparer tout le matériel en amont et le garder à portée de main car il faut agir relativement vite (l’essentiel des étapes doit être réalisé dans la demi-journée). On revêt la tenue d’apiculteur pour éviter au maximum les piqûres car les abeilles n’aiment pas qu’on leur pique leur miel et le font savoir… Par chance, les essaims de beau-papa sont issus de variétés peu agressives, donc un simple chapeau à voilette a été nécessaire.

Tout d’abord on enfume les abeilles pour les calmer, en faisant brûler de la jute et des brindilles dont on souffle la fumée sur la ruche. Pas de panique, cela ne fait pas souffrir les abeilles !

P1040662

 

Ensuite, on ouvre la ruche et on enlève les cadres (sur lesquels elles ont construit des alvéoles en cire qu’elles ont rempli de miel) un à un, en les brossant pour éliminer doucement les abeilles qui y restent accrochées. C’est là qu’il faut agir vite, car les abeilles peuvent devenir agressives, et une ruche ouverte trop longtemps se refroidit (pas bon pour les couvains, ou larves d’abeilles). 

P1040675

Il faut ensuite emmener tous les cadres dans un lieu fermé où les abeilles n’entreront pas, et qui soit chauffé pour que le miel reste bien liquéfié (il est ainsi plus facile à extraire). 

Alors commence le processus d’extraction : si au moyen-âge on détruisait et broyait les cadres pour récupérer le miel, désormais on désopercule les alvéoles à l’aide d’un gros couteau bien aiguisé. On récupère la cire des opercules (elle servira à nourrir les jeunes abeilles) et on place les cadres désoperculés à la verticale dans un extracteur

P1040719

L’extracteur est un grand cylindre dans lequel une manivelle permet de faire tourner les cadres à grande vitesse. Ceux-ci, sous l’effet de la force centrifuge, projettent alors le miel sur les parois intérieures du cylindre. Il n’a plus qu’à couler au fond de la cuve, où on le récupèrera grâce à un petit robinet. 

P1040733

Quand tous les cadres sont passés à l’extracteur, on filtre le miel obtenu à l’aide d’une étamine (un fin tissu qui retient les impuretés) et on le transvase dans une grande cuve appelée maturateur. Le miel y restera au chaud (environ 20-25°c) quelques jours, le temps que les dernières microscopiques impuretés remontent à la surface (on les « écumera » par la suite avec un torchon propre).

P1040755

Trois ou quatre jours plus tard, on peut procéder à la mise en pots : Après avoir soigneusement nettoyé et séché les pots, on les remplit grâce au petit robinet du maturateur, et on ferme les couvercles. Le miel étant imputrescible, il n’y a pas besoin de le stériliser comme c’est le cas pour les conserves ou certaines confitures. Il n’y a plus qu’à stocker la récolte… Et à faire des tartines !

_MG_7970

Comme vous pouvez le constater, l’extraction du miel réalisée de façon artisanale directement chez l’apiculteur suit un procédé simple, sans machine ni produit additif, et respectueux des abeilles (je rappelle que nous leur laissons la majorité du miel contenu dans la ruche, et n’extrayons que le « surplus » qu’elles ne consommeront pas). Pour info, les deux petites ruches de beau-papa on tout de même produit plus de 25 kilos de miel cette année…!

_MG_7987

En bref, une expérience géniale à laquelle j’ai été très fière de participer… Vivement la prochaine miellée !

Publicités

Une réflexion sur “Miellée d’été : De la ruche au pot, ou comment on récolte le miel aujourd’hui

Donnez votre avis sur ce Post !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s