Mémorial Charles de Gaulle, Colombey les deux Eglises

Après être partis au soleil en Grèce une semaine, Chéri et moi avons terminé nos vacances en France. Le deal était simple : une semaine en Haute Saône chez mes parents, et une semaine dans le Béarn chez les siens. 

Problème : cet été, la météo a été pourrie. Histoire que nos vacances ne le soient pas aussi, on a légèrement modifié notre programme, en privilégiant largement les activités d’intérieur. 

Chéri étant un grand fan de De Gaulle, nous avons profité du fait que la maison de mes parents se trouve à moins de deux heures du village de Colombey pour aller passer une après-midi au tout nouveau mémorial Charles de Gaulle. 

Colombey les deux Eglises, c’est un paisible village du nord de la Haute Marne où le général avait acheté une maison. C’est là qu’il a vécu avec sa famille, là qu’il a terminé sa retraite et il est enterré dans le petit cimetière. 

Le ticket d’entrée coûte assez cher (16 euros et quelques par personne) mais il ouvre l’accès à la visite commentée de la Boisserie et ses jardins, la visite du mémorial et le site de la croix de Lorraine. Si vous souhaitez ne pas tout visiter, des tickets à tarifs réduits sont disponibles (à partir de 5 euros, de mémoire). 

Nous avons commencé par une visite commentée de la Boisserie. C’est la maison que le général avait acheté pour sa famille. Ancienne brasserie, il y a ajouté une tourelle octogonale (qu’on ne voit pas sur ma photo prise à la sauvette, les photos étant interdites, snif) dans laquelle il a logé son bureau. En pierre de taille et entourée d’un grand parc arboré, la maison se veut pourtant modeste et austère, sans chichi ni fioritures : la maison d’un militaire si je peux me permettre ! A l’intérieur, une salle à manger, un salon de réception décoré de cadeaux de chefs d’états, une bibliothèque laissée dans son jus et le fameux bureau où il rédigea ses mémoires. L’étage, encore habité par les descendants du général, ne se visite pas. 

_MG_7818

Entrer dans l’intérieur de ce grand homme, c’est découvrir une part du personnage qu’on ne connaissait pas : le téléphone relégué dans un placard sous l’escalier car De Gaulle déteste parler ou obéir à un objet (à méditer…) la décoration à la fois classique et bien ordonnée pour offrir des repères solides à sa fille handicapée, les photos de chefs d’états classées par ordre d’importance, les livres alignés sur les rayonnages sans une tranche qui dépasse, le jardin verdoyant dans lequel il se promenait plusieurs heures par jour… Et partout, des extraits de ses écrits pour éclairer le visiteur sur la personnalité de ce bonhomme hors du commun.

Ensuite, nous avons visité le tout nouveau musée-mémorial, construit un peu plus haut dans le village. Mon seul regret ? Si j’avais su qu’il était si riche et si grand, nous serions venus une journée entière !! Il faut en effet compter trois bonnes heures de visite si on veut tout voir de cette expo multi-supports dont la muséographie est vraiment très réussie. Documents d’époque, reconstitutions, vidéos, archives audio, panneaux interactifs, cartes détaillées, photos diverses retracent sur trois étages le parcours de Charles de Gaulle, de sa naissance à Lille en 1890, à sa mort à Colombey 79 ans plus tard, en omettant rien de sa vie personnelle, militaire puis politique et enfin littéraire. Passionnant, et surtout accessible même pour de jeunes ados nuls en histoire ! Et pour ne rien gâcher, la boutique est très bien achalandée en bouquins divers, affiches (Chéri en a pris une), dvds, documents audios et même quelques livres sur la seconde guerre mondiale.

_MG_7822

Troisième temps fort de notre visite, le site de la croix de Lorraine, à laquelle on accède par un ascenseur dans le mémorial. Elle est immense (on la voit à des kilomètres à la ronde) et en été, l’office de tourisme y projette le soir venu des films sur la seconde guerre mondiale (nous n’y avons malheureusement pas assisté car nous sommes partis avant la tombée de la nuit)

Et pour terminer en beauté notre tour, nous nous sommes recueillis quelques instants sur la tombe du grand Charles. Blanche, sans fleurs ni fioritures, juste un nom et deux dates. Un peu austère mais d’une modestie qui devrait forcer l’admiration. 

Le saviez-vous ? Le général de Gaulle avait insisté pour payer lui-même la facture d’électricité de l’Elyzée lorsqu’il en était locataire. Il a démissionné de la présidence lorsqu’il est passé en dessous de la barre des 50% d’opinion favorable à son égard, et pour finir il a toujours refusé la « retraite » à laquelle a droit tout ancien chef d’Etat Français. Il a ainsi terminé sa vie en ne vivant que de ses droits d’auteur… 

A méditer !

Mémorial Charles de Gaulle / La Boisserie

52330 Colombey les deux Eglises

03 25 30 90 80

www.memorial-charlesdegaulle.fr 

 

Publicités

Une réflexion sur “Mémorial Charles de Gaulle, Colombey les deux Eglises

Donnez votre avis sur ce Post !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s