Domrémy-la Pucelle : suivez Jeanne d’Arc dans les Vosges !

Quand on parle de Jeanne d’Arc, les premiers lieux évoqués sont Orléans (qui lui dédie désormais chaque année des fêtes Johanniques) Reims, Patay, Jargeau, Mung sur Loire, puis Rouen où elle fut jugée et mourut. Et quand on parle des origines de la Pucelle, on dit d’elle qu’elle vient « des marches de Lorraine » mouais. 

La plupart des Français lambdas ne savent pas bien situer où est née cette gamine qui réussit à foutre la trouille à une armée entière d’Anglais en pleine guerre de cent ans, et à se faire respecter par le roi de France et sa cour juste avec une histoire de voix qui lui parlaient dans sa tête (oui, moi aussi ça m’intrigue). 

En vrai, Jeanne d’Arc (dont le véritable nom aurait été Jeannette Romée, du nom de sa mère. Oui, ça fait moins classe) qui n’a jamais été bergère, serait née en 1412 à Domrémy, devenu depuis Domrémy-la Pucelle, dans le département des Vosges. On y visite même sa « maison natale ». A prendre entre gros guillemets parce que tout ce qui touche à Jeanne d’Arc reste très obscur. On ne sait rien de ses origines, on doute de sa véritable filiation, il faut rester prudent sur les sources maigres et disparates la concernant, etc. Bref, Jeanne d’Arc, c’est à la fois le mythe le plus extraordinaire et l’énigme la plus ahurissante de l’histoire de France. 

_MG_7855

De passage dans ce coin de Lorraine, nous nous sommes arrêtés pour visiter un peu. Nous ne sommes pas entrés dans la basilique du Bois-Chenu, construite grâce à des dons Québécois et entourés de gîtes pélerins en tous genre. Mais il faut reconnaître que de l’extérieur elle est très jolie, et c’est assez saisissant d’avoir un tel édifice religieux en pleine nature… 

Nous avons en revanche pris une heure pour visiter la maison natale de la Pucelle. Elle est entourée d’un joli petit jardin planté de fleurs « médiévales » (Lys, achillées, chèvrefeuille, roses trémières…) mais les panneaux explicatifs à l’intérieur sont assez sommaires. Pas de mobilier, la maison ayant longtemps servi de simple étable à un bouseux agriculteur local avant d’être réhabilitée… 

_MG_7857

_MG_7862

J’ai été cependant déçue par les « expos » proposées autour de la maison. Abritées dans des préfabriqués sans charme, pas assez claires et en tout cas pas destinées à un public non-initié (en gros, si tu ne connais rien des prophéties panmessianiques des années 1370 en Europe de l’Ouest, tu galères) dommage, je pensais que le sujet Jeanne d’Arc / Guerre de cent ans méritait quelque chose d’un peu plus fouillé, d’autant plus que c’est un épisode de l’histoire de France que l’on étudie plus guère à l’école ces dernières années (plus à la mode, sans doute). N’empêche que je suis restée sur ma faim.

Ca ne m’a pas empêchée de prendre une excellente biographie de Jeanne d’Arc signée Colette Beaune à la boutique (assez bien achalandée, ça sauve les meubles). A noter : on y trouve aussi des petits jeux de société inspirés de ceux du moyen âge. De quoi consoler les enfants de n’avoir rien compris à la visite…  

Musée et maison natake de Jeanne d’Arc

88630 Domrémy la Pucelle

Musée Jeanne d’Arc

Publicités

Une réflexion sur “Domrémy-la Pucelle : suivez Jeanne d’Arc dans les Vosges !

Donnez votre avis sur ce Post !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s