Purée de Pommes de Terre et Topinambours

Je crois bien que je n’avais jamais mangé de topinambours…

IMG_7124

il faut :

  • 3 grosses pommes de terre farineuses
  • 500 g de topinambours
  • 10 cl de lait
  • une noix de beurre
  • muscade, sel, poivre

On commence par éplucher les pommes de terre et les topinambours (bonne chance…)

On les fait ensuite cuire à l’eau salée pendant une petite vingtaine de minutes.

Puis on mouline tout avec le lait et une pincée de muscade.

On assaisonne, on en dépose une cuillère dans une tranche de jambon avec une noix de beurre, et on déguste ! ^^

 

Bon appétit ! 

Mon Premier Pull au Tricot !

Ca y est, je l’ai fait !

C’est fin décembre dernier que je me suis lancée dans l’aventure : j’avais vu ce pull sur le catalogue créations 2013/2014 de Bergère de France, le site proposait des réductions sur les pelotes, je me suis donc laissée tenter.

Certes je suis encore une débutante, mais comme d’habitude j’ai voulu aller vite, j’avais pris confiance avec mes derniers projets tricots (tous réussis) et je me suis donc dit que j’étais probablement prête pour faire un pull estampillé « modèle facile ».

Avec le recul, je pense que je n’étais pas tout à fait prête. Certes, tricoter les différentes parties fut relativement facile (si on oublie que je me suis trompée dans le comptage des rangs, obligée de détricoter et refaire ce que j’avais fait. Ca commençait mal…) Mais le moment de la crise de nerf est arrivé lorsqu’il a fallu assembler l’ouvrage.

C’est officiel, je suis nulle en couture, et je DETESTE ça. J’ai mis un bon mois pour réussir à coudre mes manches, j’ai même failli abandonner. Dommage pour un pull qui m’aura quand même coûté 50 euros de laine…

Et puis un soir, j’ai eu le déclic. J’ai tout bouclé en moins d’une heure et je me suis sentie d’un coup tellement heureuse d’avoir réussi. Même si ça a été dur, même si ça a failli me dégoûter du tricot, même si j’en ai même pleuré d’énervement tellement je déteste ne pas réussir quelque chose. Il était là, entre mes mains, lourd, brillant, mais aussi fragile et plein de défauts. Peu importe, c’est mon premier pull et j’en suis fière.

pull

 

(Faites semblant de ne pas avoir remarqué la maille manquée sous mon col… ^^)

Et vous, à quoi ressemblait votre premier pull ? 

Salon Tendances Créatives 2014 à Marseille : j’y étais !

Un petit article à chaud sur un salon dont je reviens tout juste !

Cela faisait des mois que je trépignais d’impatience : à Marseille, pas loin de chez moi, allait avoir lieu un salon dédié aux activités manuelles, avec plein d’exposants, des ateliers, etc. J’ai réservé mon week end et fini par convaincre Chéri de m’accompagner (ai-je besoin de préciser qu’il ne partageait pas tout à fait le même enthousiasme pour le tricot et autres « bricolages de fille » ?)

Dimanche 30 mars (aujourd’hui donc) 10h du mat, nous voilà dans le bus en direction de cette dégueulasse grande ville qu’est Marseille. Coucou le métro cradingue, et hop, nous voilà au parc Chanot, où se déroule le salon.

7 euros l’entrée (ça les valait largement) mais petit coup de gueule : la billetterie ne prend pas les CB. De koâ ? Heureusement que Chéri est un mec organisé et qu’il a toujours de la monnaie sur lui, perso avec mes 50 centimes en petites pièces rouges je ne serais jamais rentrée… 😦

Une fois les billets achetés, nous poussons la porte et là, nous entrons dans le monde des merveilles ! Une centaines d’exposants, des stands grouillant de monde, plein de très, très jolies choses. Des papiers Japonais, des tissus vintages, une machine à broder à 10500 euros qui m’a beaucoup impressionnée (ça va tellement vite et ça fait tellement de bruit !) des gâteaux tellement beaux qu’on a du mal à croire qu’ils sont réels, des cadres en soie peinte magnifiques, des pelotes de toutes les couleurs et toutes les qualités, des bouquins par dizaines sur tous les sujets possibles et imaginables… Bref, je suis devenue intenable et j’aurais aimé avoir 3 paires d’yeux supplémentaires pour tout voir.

N’ayant pas mon appareil photo sur moi, je ne pourrai vous montrer des images de ce salon… 😦

AP-Format-carre-2014-Mars

Ce qui m’a plu ?

  • Le stand de la communauté Emmaüs. Si j’avais eu à la maison une machine à coudre et un peu plus d’espace, j’aurais dévalisé ce stand où l’on pouvait chiner pour trois fois rien de superbes tissus vintage, des vieux draps en lin, des rideaux à galons, des dentelles anciennes… à retrouver chez Emmaüs saint Marcel, dans le 11ème à Marseille.
  • Les tapisseries contemporaines d’Emöke. Bon, je ne mettrais pas ce genre d’articles chez moi parce que c’est quand même psychédélique… mais j’ai aimé voir comment ça se tissait, et il faut reconnaître qu’il y a un sacré travail fourni pour obtenir ce résultat. Emöke.
  • Le stand Kirigami. On est tombés amoureux avec Chéri des magnifiques cartes pop-up et autres articles en papier découpé que propose le Kirigami, un art Japonais. On a d’ailleurs investi dans un kit découverte, avec scalpel, plioir, papier 160g et plaque de découpe, je vous en parle très bientôt. Kirigami.
  • Le stand de Laines Center : Ils se vantent d’être le plus grand magasins de laine du sud de la France, j’ai loupé leur atelier initiation au crochet (je suis dégoutée…) et maintenant j’ai envie d’investir dans une machine à tricoter. snif. Laines Center.
  • Le stand des Editions de Saxe. J’ai acheté le livre « les bases de la frivolité » de Tomoko Morimoto, et je me suis fait violence pour ne pas en embarquer d’autres. Un grand choix de livres et magazines spécialisés sur tous les sujets possibles : broderie, couture, quilting et patchwork, fimo et pâtes polymères, cartonnage, bijoux… Editions de Saxe.
  • Les stands de Cake Design. C’était à priori ce qui m’attirait le moins mais il faut reconnaître que ces pâtissiers sculpteurs sont hyper doués.

Voilà, très contente de cette petite visite, et contente de mes achats, on verra ce que ça va donner quand je m’y mettrai  !

Et vous, êtes-vous allés au salon Tendances Créatives ? 

Notre Malle Retapée !

Un article que j’aurais dû publier il y a bien longtemps… mais comme je suis pas très assidue je l’avais perdu dans mes papiers

L’été dernier, au cours d’un vide grenier pas loin de chez nous, Chéri et moi avons eu un coup de coeur pour une petite malle de voyage dont se débarrassait un gars que les affaires de sa grand mère récemment décédée encombrait (si toi aussi les gens qui cherchent à faire du pognon avec leur héritage te hérisse, lève la main).

La petite malle en question était en bois, recouverte d’une vieille toile un peu bouffée par endroits, et l’intérieur retapissé d’un vieux papier gribouillé, jauni et déchiré. Pour ne rien arranger, le fond avait pris l’humidité et était tout mou. Malgré tout, Chéri – alias Bob le bricoleur – m’a assuré qu’on pouvait en faire quelque chose et nous voila en train de négocier la marchandise. 10 euros tout rond, affaire pliée, nous voila repartis avec la malle chargée tant bien que mal dans le coffre de la 307.

IMG_6039IMG_6040

Une fois à la maison, on commence à se faire des films : comment va-t-on rénover cette petite nouvelle ? Passage obligé en magasins de bricolage le samedi suivant (l’attente fut loooongue) pour acheter de la cire à bois, teinte chêne moyen, de la peinture noire pour ferronnerie, des petites poignées en métal (celles en cuir de la malle ne tenaient plus) et une planche de contreplaqué pour refaire un fond solide. Puis passage à Mondial Tissus pour une bonne heure de fouine avant de finalement dénicher ce que je cherchais (oui, je suis chiante quand j’ai une idée précise en tête) : une bonne grosse toile à matelas, épaisse et vintage à souhait.

Et c’est parti pour la remise en état : la partie ponçage extérieur / cirage / peinture fut sympa, la partie retapissage intérieur (manquant de matériel, on y est allés à l’agrafeuse : aïe les doigts qui traînent…) fut un peu plus hard. Mais je suis très contente tout de même du résultat !

IMG_6058IMG_6057

Depuis, cette petite merveille a pris place dans notre chambre, et accueille désormais pelotes, magazines et bric à brac pour mes petits bricolages. Et chaque jour, je me dis que la pièce serait bien vide sans elle !

 

Et vous, avez-vous une petite malle chez vous ? 

 

Bernadette la poupée chouette

Depuis que je me suis mise au tricot, j’ai eu tendance à me pencher un peu sur les autres techniques qui gravitent autour (à savoir : crochet, couture, frivolité, dentelle, et toutes les activités DIY imaginables) et au cours de mes pérégrinations sur les blogs créatifs et dans les magazines de loisirs, j’ai eu l’occasion d’entendre parler de ces fameuses box créatives où l’on reçoit chez soi du matériel pour bricoler plein de trucs. Forcément, j’ai voulu essayer.

Mon choix s’est porté sur le Chouette Kit en particulier, parce qu’il proposait systématiquement des projets tricot/crochet, ce qui n’était pas le cas des autres box. Je me suis donc inscrite sur le site et ai commandé un kit hiver « Trio Clairière » contenant entre autres de la toile, du biais, trois pelotes, des breloques, du lacet en cuir, etc. Très joli colis donc.

Mais voilà, le principal reproche que je ferais au chouette kit, c’est qu’il n’est pas spécialement dédié aux « vraies » débutantes. J’ai voulu essayer de crocheter des chaussons en suivant les explications (pas super développées d’ailleurs) affichées niveau 2 (facile)… Et ce fut un loupé magistral. Certes, je suis  une grosse nulle en travaux manuels depuis la maternelle, mais quand même…

Cela dit je n’ai pas tout remisé au placard pour autant, hein, j’ai quand même bricolé quelques petits trucs. Notamment la poupée chouette « Bernadette » proposée dans le livret. Là encore, deuxième souci : la toile n’est pas d’une qualité extrême et aurait nécessité d’être travaillée à la machine à coudre (je n’en ai pas, évidemment). J’ai tout cousu à la main, un peu comme j’ai pu parce que le tissu s’effilait au fur et à mesure, le rembourrage/retournage des pièces, puis l’assemblage fut épique, et ma poupée est assez mal faite et moche mais je suis quand même fière parce que je l’ai réalisée seule en un après midi avec mes deux mains gauches. On applaudit !

IMG_7110

Oui elle est toute nue, je ne me suis pas encore décidée sur la technique à utiliser pour lui faire des petits vêtements. Couture, tricot ? On verra bien !

Pour voir d’autres réalisations de Bernadette, ça se passe sur l‘album Facebook dédié !

Et vous, avez-vous essayé le Chouette Kit ?